Chargement Évènements

Agenda

  • Cet évènement est passé

INFORMATION IMPORTANTE


COLLOQUE INTERNATIONAL « PROCRÉER, NAÎTRE, ÊTRE PARENTS. UNE CLINIQUE DE L’INCERTAIN » REPORTÉ EN 2021

Suite aux recommandations de la Présidence de l’université Rennes 2 concernant la reprise des activités scientifiques dans le contexte sanitaire que nous traversons, le colloque international « Procréer, Naître, être Parents. Une clinique de l’incertain » – initialement prévu les 15 et 16 octobre 2020 – est reportée en 2021.

Nous vous informerons dès que possible des dates retenues pour 2021.

Pour toutes informations, vous pouvez consulter le site du colloque à l’adresse suivante :
https://procreanat.sciencesconf.org/

Les inscriptions au colloque restent ouvertes.

Le comité d’organisation.

 

 

 

Mme Gwénola DRUEL – Responsable scientifique du colloque

ARGUMENT :

 

À l’heure des Procréations Médicalement Assistées, la science tente de répondre à toutes les problématiques d’infertilité. Le signifiant « procréer » implique non seulement l’être mère, mais aussi l’être père. Aujourd’hui, toute femme peut désirer, demander ou « vouloir » avoir un enfant, parfois à tout prix, et y engager son corps, voire celui d’une autre ; nous nous  demanderons  quelles  sont  les  conséquences  de  ces  nouveaux  modes  d’« avoir  un  enfant »? Nous en sommes à une époque de profonds remaniements dans la conception de la famille. L’évolution des modes de « faire famille » interroge l’ancien adage: mater certissima, pater semper incertus ; ainsi nous interrogerons l’incertain autour des questions toujours actuelles à nous poser: « Qu’est-ce qu’un père? », « Ce que veut une femme? » et « Qu’est-ce qu’être mère? » ou encore « Qu’est-ce que la filiation? », questions non résolues mais propices à l’invention, mais aussi parfois à la perplexité. Devenir parents, à l’heure de la Procréation Médicalement Assistée, ne révèle-t-il la dimension incertaine propre à ce qui est aujourd’hui nommé la « parentalité »?

Ainsi, nous mettrons au cœur de la problématique de notre colloque, la notion d’incertain, là où aujourd’hui nous assistons à un pousse au certain qui serait lié au biologique. La clinique de l’incertain nous ouvre ainsi à la clinique du pas-tout qui n’est pas sans faire limite au « sans limite » contemporain qui surgit parfois quand il s’agit d’assister médicalement la Procréation, la Naissance et les Parents. Le pari est alors de réserver un espace où puissent se déposer et se remettre en jeu les modes de réponses possibles du sujet dans le contexte contemporain des biotechnologies périnatales, afin d’ouvrir la voie aux inventions du sujet, au un par un, y compris lorsque la science se mêle à la

« fabrication des enfants » (F.Ansermet) ou à la programmation de leur devenir.

Pour tout sujet humain, la question des origines est un réel inassimilable qui révèle l’énigme de la venue au monde de tout à chacun, mais aussi le mystère du vivant. Ainsi, ces questions sont sources de créations mythiques, de fictions, voire de constructions délirantes ou encore de sidération. Dès sa venue au monde, le petit d’homme, infans, est toujours confronté à l’énigme que l’Autre présentifie pour lui. Alors, à partir de cette énigme, comment le petit enfant instituera-t-il ses « parents »? Comment se fera-t-il « adopter » par l’Autre? Comment les parents adviendront-ils en tant que parents sur la scène sociétale actuelle et quelles réponses subjectives l’enfant se donne-t-il face à la phénoménologie familiale contemporaine? L’enfant porte la marque de la façon dont il a été désiré par ses parents. S’y manifeste dès lors l’« irréductible d’une transmission » (J.Lacan), qui est d’un autre ordre que celle de la vie selon la satisfaction des besoins, mais qui est de l’ordre d’une constitution subjective, impliquant la relation à « un désir qui ne soit pas anonyme ». Voilà ce à partir de quoi le tout-petit aura à se déterminer, à y inscrire son corps et à advenir comme sujet. C’est ce que nous interrogerons à partir de ce que nous enseigne notamment la pratique clinique auprès des tout-petits, une clinique du détail et des surprises du sujet.

Avec l’avancée des biotechnologies périnatales, les dimensions symboliques de l’origine, de la sexualité, de la procréation, de la gestation, de la naissance et de la filiation se trouvent bouleversées. Ainsi, que la Procréation, la Naissance, le Tout-petit et les Parents soient Médicalement Assistés, nous invite plus que jamais à penser une clinique de l’incertain.

Détails

Date :
24 Sep
Site Web :
sciencesconf.org

Organisateur

Gwénola DRUEL
Téléphone :
02.99.14.19.24
E-mail :
gwenola.druel@univ-rennes2.fr